Transport aérien

Aéroports de Lyon : la cession des parts de l’Etat à Vinci officielle

Aéroports de Lyon : la cession des parts de l’Etat à Vinci officielle

L’arrêté ministériel officialisant la vente de la société d’exploitation des aéroports de Lyon Sait Exupéry au consortium Vinci a été publié au Journal Officiel. L’arrêté signé par le secrétaire d’Etat au Transport, Alain Vidalies, autorise la vente au consortium Vinci de 60% des parts de l’Etat dans les aéroports de Lyon pour 535 millions d’euros. L’opération s’inscrit dans le cadre d’un projet de doublement du trafic à 20 millions de passagers et de la création d’une zone fret pour le sud de l’Europe.

Les riverains, rappelle l’ACENAS, association de défense, ” craignent les conséquences de cette opération qui conduira à un doublement du trafic aérien et la création d’une méga-zone fret pour le sud de l’Europe. Les habitants refusent d’être sacrifiés avec l’augmentation des nuisances et des impacts avérés sur leur santé.” L’ACENAS a déposé des recours au Conseil d’Etat (avril 2016) et devant le Tribunal Administratif de Paris (septembre 2016) pour contester le cahier des charges et le choix du Consortium Vinci. Pour Me Etienne Tête, avocat de l’ACENAS, le droit Européen n’a pas été respecté au niveau des obligations de transparence, de mise en concurrence et de délégation de service public (Directive Européenne 2014/23/UE). Les jugements sont attendus.

 

VOIR AUSSI