Environnement

Agence de l’Eau: 9,9 millions de subventions pour Rhône-Alpes

Les décisions d’attribution des aides du 16 février et 19 mars 2015 de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse portent sur  56,4 millions d’euros pour  près de 600 projets sur le bassin Rhône Méditerranée. Les territoires de Rhône-Alpes reçoivent 9,9 M€ pour 141 opérations.

Quarante pour cent des aides sont alloués à des projets de réduction de la pollution domestique des eaux, 20% à des travaux de préservation de la qualité de l’eau potable ou de renouvellement des réseaux et 20% concernent la restauration des milieux aquatiques.

Trois projets sont mis en avant par l’agence de l’eau pour Rhône-Alpes.

Un projet concerne la réduction de la pollution par les rejets domestiques. Le syndicat intercommunal d’assainissement de la haute vallée de l’Yzeron – SIAHVY, dans le Rhône, gère un Service public d’assainissement non collectif ( SPANC) pour les communes de Brindas, Grézieu-la-Varenne, Vaugneray, Pollionnay, Yzeron et Saint-Laurent de Vaux. Le syndicat poursuit la réhabilitation des dispositifs d’assainissement non collectif pour des constructions non raccordées au réseau qui présentent un danger pour la santé des personnes ou un risque de pollution de l’environnement. Ce sont 219 logements  qui sont concernés. L’Agence apporte une subvention de 711 k€, dont 657 k€ pour les travaux, à raison de 3 000 euros par logement reversée finalement  par le syndicat aux particuliers.

Réduire les fuites d’eau

La réduction des fuites des réseaux d’eau potable est un enjeu. D’ailleurs, les propriétaires de réseaux devaient avant la fin de 2013 réaliser des audits qui n’ont été réalisés que par une minorité de collectivités.

Le Syndicat intercommunal des eaux des Monts du Lyonnais et de la basse vallée du Gier – SIEMLY (Loire)  renouveler 12 kilomètres de canalisations défectueuses sur 11 communes de la Loire et du Rhône : Bessenay, Brullioles, Echalas, Les Halles, Montromant, Montrottier, Rontalon, Saint Andéol le Château, Saint Maurice sur Dargoire, Saint Romain en Gier et Tupins et Semons. L’agence de l’eau apporte au syndicat une subvention de 615 k€, soit 20 % du montant des travaux à réaliser.

Enfin la lutte contre les inondations reste une priorité.  La prévention vise surtout à permettre aux eaux de s’écouler régulièrement. Elle vise aussi surtout dans les secteurs où les crues peuvent être soudaines, de s’étaler dans des zones d’expansion. Dans le cadre du projet « Isère Amont », le Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère – SYMBHI ( Isère) achètera 290 hectares  de forêts alluviales, destinés à servir de zones d’expansion de crues. Le syndicat reçoit de l’agence de l’eau une subvention de 970 k€ (80% du montant de la dépense) pour les actions nécessaires à ces acquisitions : études de géomètre, expertise foncière…

 

VOIR AUSSI