Bioéconomie

Colza muté: la Confédération paysanne pointe le refus de dialogue de la FRSEA

Colza muté: la Confédération paysanne pointe le refus de dialogue de la FRSEA

La Confédération paysanne de Rhône-Alpes dénonce le refus de débat de la Fédération régionale des Syndicats d’Exploitants agricoles autour des colza mutés.

L’utilisation de tournesol et de colza mutés génétiquement pour résister à des herbicides se développe. Les semences sont mutés afin de provoquer des mutations en vue d’aboutir à des mutations conférant une résistance à un herbicide. Cette tolérance à un herbicide permet  d’utiliser ce dernier lors que les semis encore jeunes peuvent être concurrencés par des herbes avdentices, ce qui crée une concurrence. C’est une démarche proche de celle qui est utilisée pour le maïs muté MON 810.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI