Environnement

Décès de Jacques WEBER, spécialiste de la biodiversité

 Jacques WEBER, économiste et anthropologue, directeur de recherche du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), acteur important de la recherche sur la biodiversité en France est décédé.
 Jacques Weber  a mené des travaux sur la gestion des ressources renouvelables (forêts naturelles, faune, flore, pêcheries…), au Cameroun, son pays de naissance, au Sénégal, en France. Ses  recherches se sont inscrites dans le courant des recherches sur le « développement durable » avec un intérêt pour les modes d’appropriation et les processus de décision.

Jacques Weber s’est intéressé à la façon dont les sociétés confèrent à des biens donnés un statut de « richesse », puis les font circuler.

En 1983, il intègre l’Ifremer (Institut de recherche sur la mer) au sein duquel il crée le département d’économie. En 1993, Cirad il crée au CIRAD une unité de recherche sur la gestion des ressources renouvelables et de l’environnement (Green). En 1998, il constitue le département « Expertise et Valorisation » de l’IRD ( Institut de Recherche sur le Développement). En février 2002, il prend la direction de l’Institut français de la biodiversité, groupement d’intérêt scientifique devenu la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB). Jacques Weber était membre de plusieurs comités scientifiques nationaux et internationaux, dont le Conseil économique du développement durable (CEDD), le Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité (CSPNB). Il était également vice président du comité français du programme « L’homme et la biosphère » de l’Unesco, correspondant de l’Académie d’agriculture et vice-président de l’Association française des petits débrouillards.

 

 

Retrouvez le communiqué de presse en pièce jointe.

 

Contact presse : 01 40 81 78 31

Hôtel de Roquelaure – 246, boulevard Saint-Germain – 75007 PARIS
www.developpement-durable.gouv.fr

 

 

VOIR AUSSI