Eau

Energie: une convention pour mieux gérer les eaux du bassin Rhône-Médsiterranée Corse

EDF, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, l’Etat et l’Office National de l’Eau et des Milieux aquatiques ont récemment signé sur le site du barrage de Vouglans, sur la rivière d’Ain ( Jura) , une convention de six ans pour une meilleure gestion de la ressource en eau sur le Bassin Rhône Méditerranée Corse.

Une convention précédente avait permis de réaliser des actions sur les principaux cours d’eau et territoires du bassin: le Rhône, le Doubs, l’Ain, l’Isère, le Drac, la Romanche, la Durance, le Verdon, la Bléone, l’Ubaye, l’Aude amont, la Corse. Ce sont 90 % des objectifs qui ont été atteints.

Plusieurs actions ont été engagées. L’augmentation des débits réservés a été mise en place sur le Verdon. La gestion des éclusées a été améliorée sur le Drac, sur le Doubs franco-Suisse. La circulation piscicole a été améliorée avec la création d’une passe à poissons à Jons, sur le Rhône, la construction de l’ascenseur à poissons de Grosbois sur le Doubs, la suppression d’ouvrages sur la Bléone et la Condamine. Le transport sédimentaire a été géré par des  chasses de décolmatage et crues morphogènes sur la Durance. Une étude sur l’évolution thermique du Rhône réalisée par EDF DTG (Division technique générale) et Irstéa ( Institut de recherche des sciences et techniques de l’Environnement et de l’Aménagement.

La convention 2013-2018 est conçue pour répondre aux priorités des Schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) et du programme d’intervention 2013-2018 de l’agence de l’eau (« Sauvons l’eau ! ») et renforce l’efficacité de l’action par la grande synergie qu’elle instaure entre tous les partenaires.

Environ 100 millions d’euros de prévision d’investissements  devraient être réalisés par EDF sur six ans. La participation financière de l’Agence de l’eau s’élèvera à environ 50% du montant des investissements.

VOIR AUSSI