Éolien

ENGIE reprend 100% des énergies renouvelables de Maïa Groupe

ENGIE reprend 100% des énergies renouvelables de Maïa Groupe

ENGIE déjà actionnaire à 49%, achète à Maïa Groupe ses filiales dans l’éolien, Maïa Eolis, dans le photovoltaïque et dans l’hydraulique.

Christophe Gruy, président de Maïa Groupe et ENGIE ont annoncé le rachat par ce dernier groupe des 51%  détenus par le groupe lyonnais dans Maïa Eolis, filiale spécialisée dans l’énergie éolienne. ENGIE rachète aussi les filiales Maïa Solar et Maïa Hydro, dans le photovoltaïque et l’hydraulique.

Maïa Eolis avait été constitué en 2006 par Christophe Gruy avec comme partenaire GDF Suez pour développer à partir des activités bâtiment-génie civil de Maïa, des champs éoliens terrestres. Aujourd’hui  Maïa Eolis  exploite 246 MW d’éolien dans les régions du nord-ouest de la France, Nord Pas-de-Calais, Picardie, Champagne et Normandie. La société construit actuellement 40 MW de puissance et dispose d’un portefeuille de 200MW, dont une partie est sécurisée, une partie  faisant l’objet de recours. Enfin, Maïs Eolis a un portefeuille de 400 MW de projets au stade pré-permis de construire-ICPE (Installation Classée Pour l’Environnement). Maïa Solar exploite 9,7 MW de fermes solaires et Maïa Hydro 2,2 MW de centrales hydrauliques.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI