Actualités

Dumping chinois droits fondamentaux et TVA sociale

L’enquête européenne établira sans mal ce que les Etats-Unis ont prouvé et que reprend l’association européenne EU Prosun. Les crédits et les subventions publics de l’Etat chinois ont permis à la Chine de réaliser un fantastique bond en avant technique et commercial.

La difficulté sera d’imposer à Pékin un changement d’attitude. Il faudra sur le plan commercial plaider devant l’Organisation Mondiale du Commerce à Genève en interpelant l’Organe de gestion des différends. Il faudra faire cause commune avec les Etats-Unis et le Canada dont quelques producteurs sont dans la compétition mondiale.

Il faudra mettre en avant des mesures douanières européennes pour assujettir les panneaux chinois à une fiscalité intelligente.

TVA sociale évidente

Alors que les subventions publiques aident les exportations chinoises qui représentent 60% de la production, la France continue à pénaliser le coût du travail sans dissuader les consommateurs de photovoltaique, particulier, entreprises, d’acheter chinois.

La TVA sociale prévue par le gouvernement Fillon aurait allégé dans quelques semaines les charges sociales pesant sur les entreprises et les travailleurs français pour le financement des allocations familiales. Les importations asiatiques, surtout chinoises représentent 70% du marché français.

Un peu de bravitude comme Ségolène Royal

Cette mesure, ajoutée à la création d’une taxe de 10% sur les panneaux non fabriqués en Union européenne permettrait de réduire un peu le fossé.

Il faudrait par dessus tout que le gouvernement ( Radicaux, PS et Europe Ecologie les Verts) rappelle l’importances des droits fondamentaux des travailleurs: le droit d’association dans des syndicats , le droit de manifester , le droit de grève. Face aux menaces  non voilées de rétorsion, iIl suffirait comme l’aurait dit Ségolène Royal de faire preuve d’un peu de bravitude…

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI