Environnement

Climat: le Québec et Rhône-Alpes engagés ensemble

Jean Charest, premier ministre du Québec a visité avec Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, la Cité de l’Environnement, à Saint-Priest, près de Lyon. Le premier ministre du Québec et le président de Rhône-Alpes ont rencontré des chefs d’entreprises actives dans le secteur de l’environnement.


La coopération entre le Québec et l’Union européenne est plus large que le seul secteur de l’environnement. Premier en Amérique du Nord.Jean Charest a rappelé que le Québec a mis en place depuis plusieurs années des actions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le Québec a adopté en 2006, l’objectif d’une réduction de 20% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, c’est-à-dire les mêmes objectifs que l’Union européenne.


Le Québec avec 7 millions d’habitants sur un territoire nordique immense estime avoir des responsabilités particulières par rapport aux émissions de gaz à effet de serre. L’Etat canadien veut mettre à profit ses ressources d’énergies renouvelables, l’hydroélectricité, mais aussi l’énergie éolienne. Le Québec sera en 2015, en Amérique du Nord, le deuxième producteur d’énergie éolienne derrière le Texas. La Québec veut aussi développer les transports collectifs.



«Les états fédérés sont ceux qui ont pris le plus d’initiatives dans la lutte conte le réchauffement climatiques. Ce sont la Californie aux Etats Unis, le Manitoba ou la Colombie Britannique au Canada» souligne Jean-Charest. Pour continuer à agir en faveur du climat, Jean Charest annonce que le Québec sa poursuivre ses coopérations avec la France et avec Rhône-Alpes. Le premier ministre du Québec co-présidera à Copenhague, le 15 décembre le sommet des leaders pour le climat, auquel participera Jean-Jack Queyranne. Les actions de coopérations entre Rhône-Alpes et le Québec, lancées en 1994 s’appuie sur des plans d’actions. La sixième plan d’action pour la période 2008-2010, comprend quatre volets, l’économie et le développement durable, la recherche et l’innovation, l’enseignement supérieur, la formation,et la culture.


Les coopérations dans le domaine de l’environnement s’inscriront dans le cadre des échanges universitaires, qui permettent à 700 étudiants de Rhône-Alpes de faire une année d’études au Québec chaque année. Les échanges se développeront aussi dans le domaine des entreprises.


michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI