Auvergne-Rhône-Alpes

Régions et Peuples Solidaires veut “décoloniser les territoires”

Le parti politique Régions et Peuples Solidaires présentera des candidats aux prochaines élections régionales. Il met en avant ses liens avec d’autres mouvements et d’autres sensibilités régionalistes et fédéralistes, en France mais aussi en Italie, en Suisse et en Europe.

L’implantation en Auvergne-Rhône-Alpes repose sur deux formations, le Partit Occitan et le Mouvement région Savoie.

Le rassemblement Régions et Peuples solidaire entend répondre à la crise que connaît la société française, illustrée notamment par le mouvement des Gilets Jaunes. Il s’agit pour le Mouvement de « décoloniser des territoires » soumis à des logiques qui les dépossèdent de la maîtrise de leur développement. Les moyens consacrés à l’industrie, au tourisme, aux services publics, à la santé, échappent selon lui de plus en plus aux territoires, les empêchant de bénéficier d’un développement équilibré. La dimension culturelle et la dimension linguistiques sont aussi importantes.

Le parti politique Régions et Peuples Solidaires regroupe des partis politiques mettant en avant les revendications régionalistes dans toute la France. Il fédère autour d’une charte établissant une série de fondamentaux treize organisations : l’Union démocratique bretonne (UDB), le Parti nationaliste basque (PNB), Eusko Alkartasuna (EA) et Abertzaleen Batasuna (AB), le Partit Occitan (POc), Oui au pays catalan et Esquerra Republicana de Catalunya (ERC), le Parti de la nation corse (PNC) et Femu a Corsica (Femu), le Mouvement région Savoie (MRS), Unser Land, 57-Le parti des Mosellans. Le Congrès Mondial Amazigh, qui défend la cause des peuples berbères est membre associé.

Deux implantations en Auvergne-Rhône-Alpes

L’implantation en Auvergne-Rhône-Alpes repose sur deux formations, le Partit Occitan et le Mouvement région Savoie.

Le Partit Occitan, créé en 1987, est présidé par Gustave Alirol, également président de Régions et Peuples Solidaires, ancien maire de Saint Hostien (Haute Loire) et ancien conseiller régional d’Auvergne (2010-2015). Le Partit Occitan revendique une représentativité pour 33 départements des régions de l’Occitanie historique, pays de langue d’oc. L’Occitanie historique comprend les départements d’Auvergne (Cantal, Puy de Dôme, Allier, et Haute-Loire) mais aussi en Rhône-Alpes, la Drôme et l’Ardèche et une partie de l’Isère.

Le Mouvement région Savoie, présidé par Laurent Blondaz, s’appuie sur les deux départements de Savoie. Il met également en avant des liens historiques avec le Pays de Gex, le Bugey et la Bresse, ainsi qu’avec des territoires qui appartenaient à l’ancien royaume de Piémont Sardaigne, en particulier la région autonome du Val d’Aoste en Italie.

 

 

VOIR AUSSI