Science

Rencontres Scientifiques Nationales de Bron: quand chercheurs et citoyens réfléchissent ensemble

La question de la mobilité est un enjeu pour la société, un enjeu dans une métropole comme Lyon. Il y aura bientôt un an, la Ville de Bron, l’Institut Français des Sciences et Techniques des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux ( IFSTTAR) et l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat ( Vaulx en Velin) ont lancé les Rencontres Scientifiques Nationales de Bron. ENVISCOPE.COM est partenaire de cette initiative.

Objectif: pendant trois ans, créer des rencontres entre chercheurs et habitants, pour terminer en 2015 par un colloque national sur ” la Ville durable, sociale et citoyenne.”

Depuis octobre 2012, à Bron, les rencontres entre chercheurs, enseignants, collégiens, lycéens, élus, animateurs associatifs se sont multipliées. Cinq Conférences des Savoirs ont eu lieu à Bron. Elles ont permis , pour le public, de faire le point sur les enjeux énergétiques mondiaux, sur les enjeux climatiques.

Collégiens, lycéens, associations

Des chercheurs ont aussi zoomé en expliquant les enjeux des transports dans l’agglomération, dans la production des biens de consommation et dans l’alimentation. Une rencontre a permis de débattre du rapport entre experts et citoyens dans le cadre de débats sur des projets d’infrastructures. Enfin un chercheur du laboratoire Environnement Transport de l’ENTPE a expliqué les enjeux et limites de la voiture électrique !

Les Rencontres ont aussi donné lieux à des ateliers, des travaux longs, entre chercheurs, enseignants et élèves. Au Collège Théodore Monod et au Collège Joliot Curie, des collégiens parfois très impressionnés ont réalisé une enquête, des reportages photos, exprimé leur vision de leur quartier, de leur ville.  Les lycéens du lycée Emile Béjuit ( automobile) ont été sensibilisés aux enjeux des transports. Une chercheuse s’est penché avec le Centre Communal d’Action Sociale, sur la mobilité des personnes âgées.

Des mondes ouverts

Tout cela a été enthousiasmant pour les jeunes, leurs professeurs, pour Marc Charrel directeur du Centre aéré, investi dans l’éducation scientifique comme pour les élus en charge de l’environnement, de l’éducation, du social.

Les chercheurs aussi ont gagné à ces échanges. Ils ont créé une proximité, une familiarité, des rapports dans le long terme.  Des recherches ont été engagées, des actions imprévues lancées. Habitants, enseignants, élus, collégiens, lycéens, membres du monde associatif, chercheurs veulent continuer. La deuxième saison des Rencontres de Bron sur la ville durable, sociale  et citoyenne démarrera à l’automne.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI