Environnement

Juillet a été bon à la campagne, à la montagne et au bord des lacs

Le Comité Régional du Tourisme, Rhône-Alpes Tourisme, a fait réaliser par IPSOS une enquête par téléphone du lundi 20 au jeudi 23 juillet auprès de 476 professionnels de tous les départements sauf l’Ardèche et la Drôme. Le communiqué de Rhône-Alpes Tourisme explique que les deux tiers des professionnels ont connu une bonne activité en raison d’une bonne météo: 13% ont enregistré une très bonne fréquentation et 55% une assez bonne fréquentation. L’activité a été bonne surtout pour les établissements des zones rurales (68% de bonne fréquentation), de montagne (71%) et des bords de lac (68%) Dans les villes et dans le Département de la Loire, la proportion d’établissements ayant une bonne fréquentation a été 59% et 54%. Les bonnes conditions météo du long week-end du 14 juillet ont permis à 66% des établissements une fréquentation soutenue, avec encore une prime pour les établissements des bords de lacs ou de montagne, au détriment des zones urbaines, des départements du Rhône et de la Loire.



Par rapport à juillet 2008, l’activité a plutôt bien résisté même si les situations sont contrastées. Pour 28% des professionnels, juillet a apporté une hausse d’activité par rapport à juillet 2008. En montagne les établissements ont été proportionnellement plus nombreux (31%) à connaitre une progression de fréquentation comme ceux qui ont proposé des activités sportives ou culturelles (48%). Pour 36% des entreprises la fréquentation a reculé par rapport à juillet 2008. La détérioration a été plus sensible en zone urbaine (48%), dans la Loire (49%) et dans les hébergements (43%).



Un tiers de touristes français viennent de Rhône-Alpes



La fréquentation de la clientèle étrangère est restée soutenue par rapport à juillet 2008 : une majorité de professionnels relève ainsi un taux de fréquentation égal (29%) ou supérieur (23%) à celui de l’an passé. Un tiers environ des professionnels déplore une baisse de la clientèle internationale (30%). Les vacanciers les plus nombreux ont été les Belges, les Britanniques et les Néerlandais. Pour la clientèle française, la prime va plutôt au maintien de l’activité (53%). Une hausse est constatée par 18% des professionnels alors que 24% constatent une baisse. Les touristes viennent pour 35% de Rhône Alpes, puis d’Ile de France (27%) ou du Nord Pas de Calais (20%).


Confiance pour le mois d’août



La réduction de la consommation observée en juillet 2008, se poursuit: un client sur 4 reste moins longtemps et un sur 3 a réduit à ses dépenses dans l’établissement. Une légère majorité des professionnels estime que la durée des séjours est restée comparable à celle de 2008. Mais 26% d’entre eux connaissent une réduction dans la durée moyenne du séjour. Seuls 8% ont connu une hausse. Un tiers des professionnels constate un tassement du niveau des dépenses dans leur établissement sur juillet 2009 par rapport à juillet 2008 (35%). Seulement 8% des établissements ont enregistré plutôt une hausse de ces dépenses. La prime reste néanmoins au maintien du niveau des dépenses (50% des avis exprimés).



Pour le mois d’août les deux tiers des professionnels se déclarent très ou assez confiants (65%). Les gérants de structures de montagne sont plus nombreux à envisager un mois positif (69%). Les exploitants d’établissements urbains (51%), ceux de la Loire (50%) ou du Rhône (54%) sont moins optimistes. Le niveau de réservations est déjà intéressant notamment en montagne (62% enregistrent un bon taux de réservation), alors qu’il est plus faible en zone urbaine (40%) et dans le Rhône (44%).



Pour en savoir plus sur Rhône-Alpes Tourisme http://www.rhonealpes-tourisme.fr/

VOIR AUSSI