Actualités

Une centrale solaire pour la cimenterie Vicat de Rusfique (Sénégal)

Une centrale solaire pour la cimenterie Vicat de Rusfique (Sénégal)

Sococim Industries (groupe Vicat) confie à Urbasolar la construction d’une centrale solaire de 6,9 MWc qui couvrira 6 % de la consommation de sa cimenterie de Rufisque (Sénégal). Cet investissement, une première industrielle en Afrique, s’inscrit dans une démarche globale de réduction de l’empreinte carbone des usines du groupe Vicat.
Le Sénégal a fait du secteur de l’énergie, et de la réduction de l’empreinte carbone, un des objectifs prioritaires du Plan Sénégal émergent (PSE), nouveau référentiel de politique publique du pays à l’horizon 2035. Sococim Industries s’engage dans la transition énergétique en installant, à Rufisque, la première centrale photovoltaïque destinée à alimenter une cimenterie.
Sococim Industries s’est associé au groupe montpelliérain Urbasolar spécialiste du photovoltaïque, pour la fourniture de cet équipement. Le parc solaire s’étendra sur 14 hectares. Il intègrera de nombreuses innovations. Pour le pilotage de la production d’énergie il comportera une analyse météo, un suivi de la course du soleil par les panneaux photovoltaïques (trackers), un système hydride thermique. Un centre de contrôle optimisera en temps réel de la consommation électrique de l’usine. Cette dernière devrait produire 14 134 MWh la première année soient 6 % de la consommation du site. Elle permettra de réduire de 10 000 tonnes par an les émissions CO2.

Réduction de l’empreinte carbone
« La signature de ce partenariat marque la réussite de cette collaboration franco-sénégalaise au service de la transition énergétique et de l’économie circulaire en Afrique de l’Ouest. Nous sommes fiers de contribuer à l’expansion de la production d’électricité solaire sur le continent africain », explique Guy Sidos, président-directeur général du groupe Vicat. « Ce projet de centrale photovoltaïque est en cohérence avec notre politique de réduction de l’empreinte carbone de nos activités industrielles. Depuis maintenant 10 ans, Sococim Industries ne cesse d’accroitre la part de la biomasse en substitution aux énergies fossiles dans ses process », développe Youga Sow, directeur général de Sococim Industries . « Le soutien de l’Agence Française de Développement et du Fonds Français pour l’Environnement Mondial souligne le caractère emblématique de ce projet innovant qui ouvre la voie au potentiel de l’autoconsommation photovoltaïque pour les sites industriels du continent », déclarent Arnaud Mine et Stéphanie Andrieu, fondateurs et dirigeants d’Urbasolar.

 

VOIR AUSSI