Le vignoble du Gier veut sauver les cépages mornen noir et chouchillon

Michel DEPROST  |  16.02.2014 - 22:30

Samedi 15 février à Tartaras l’Association pour la restauration et le développement du vignoble des côteaux du Gier (ARDVCG) a présenté à Jean-jack Queyranne,  l’activité « Vins et Cépages rares » sur l’exploitation du
GAEC « les Deplaude de Tartaras ».
Avec le soutien de la Région depuis 2008 l’ARDVCG, fait revivre, dans la Vallée du Gier, une viticulture qui existait encore au début du XXe siècle. Le projet vise à réintroduire des cépages oubliés, notamment le mornen noir et le chouchillon. Ce projet vise à soutenir les vignerons en place et d’en accueillir de nouveaux pour développer le
vignoble, restaurer le patrimoine viticole et renforcer l’attractivité du territoire.La politique régionale votée en décembre 2010 et dont un volet est dédié au maintien de la diversité des plantes cultivées, des espèces animales d’élevage traditionnel ou en voie de disparition.

Retrouvez cet article dans les rubriques 
Brèves
Edito
Au travail

11/04/14 - J’avais repris  les propos de Jean de Kervasdoué il y a quelques temps ils « sont devenus fous », en caractérisant l’attitude des politiques vis-à-vis de réalités scientifiques,...

Communiqués
Les Syndicat des Editeurs de Presse en Ligne dénonce les menaces sur la liberté de la presse

22/03/14 - Le SPIIL, syndicat de la presse indépendante d'information en ligne dénonce les graves menaces qui pèsent sur la liberté de la presse. Enviscope.com est adhérent du Syndicat qui publie le...