Environnement

Europe Ecologie les Verts accentue ses désaccords avec le Parti socialiste lors de la discussion du budget Rhône-Alpes 2014

Comme  à la fin de 2012, la discussion  du budget primitif de la Région Rhône-Alpes est l’occasion  en cette fin d’année, pour certaines composantes de la majorité régionale d’exprimer leurs divergences avec les orientations impulsées par le groupe Parti Socialiste Ecologistes et Apparentés ( PSEA)

 Bien qu’il soit dans la majorité régionale, le groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) a exprimé des désaccords avec les socialistes. Les désaccords se sont déjà exprimés en octobre lors de la discussion sur les orientations budgétaires.

Au sein de 37 conseillers Europe Ecologie Les Verts, les positions sont tranchées. Neuf conseillers ces derniers temps étaient en faveur d’un vote «  non » au budget régional. Vingt-huit conseillers étaient ces derniers temps favorables à un vote positif, pour ne pas faire éclater la majorité, à la veille de la dernière année de mandat et à un an et demi des élections régionales de 2015. Finalement, l’opposition des neuf conseillers pourrait se transformer en abstention.

 Mais les critiques sont là.  Jean-Charles Kohlaas, conseiller régional EELV, Président du Groupe EELV,  et président de la commission des transports, a dressé le bilan de l’action de la majorité régionale depuis 2010.  Il a rappelé les engagements communs, les points positifs, mais aussi les points de désaccord. Il a expliqué que « la priorité pour la région est de renforcer son budget sur ses compétences centrales, et plus particulièrement sur la formation professionnelle et les transports du quotidien que sont les TER ». Pour EELV, il est capital de donner la priorité aux entreprises régionales, aux activités qui doivent être soutenues, plutôt qu’à des entreprises qui réalisent des bénéfices.

 Une économie tournée vers la transition énergétique

 Jean-Charles Kohlaas,  ajoute que « la Région doit permettre aux lycées de continuer à fonctionner en attendant la rénovation énergétique des bâtiments ». En outre, le groupe écologiste demande à la Région Rhône-Alpes de ne pas suivre l’exemple du gouvernement français, pour éviter d’entrer dans la spirale de l’austérité.

Jean-Charles Kohlhaas estime que « pour que l’économie régionale se développe à long terme, celle-ci doit se transformer pour se tourner vers la transition énergétique ».

Michel.deprost@enviscope.com

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

VOIR AUSSI