Environnement

Si vous avez vu tomber des métérorites

Plusieurs météorites  sont tombées le 13 juillet 2011  dans la ville de Draveil (Essonne), les scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle et de l’Université Pierre et Marie Curie lancent un appel à témoins afin de retrouver d’autres pierres. Ces pierres scientifiquement précieuses s’altéreront  si elles sont soumises aux intempéries. Ces pierres vieilles  de plus de 4,5 milliards d’années sont une la principale source d’information des scientifiques sur les conditions de formation du soleil et des planètes.

Une métérorite peut être reconnue avant tout à la fine pellicule noire qui la recouvre alors que la roche est claire à l’intérieur. Les météorites ont souvent des faces planes avec des angles pouvant être aigus, mais légèrement adoucis au niveau des arêtes. Les scientifiques donnent les conseils afin de ne pas perturber les informations qu’elles recèlent :

  • ne pas utiliser d’aimant, celui-ci va perturber le signal magnétique de l’objet, utiliser plutôt une boussole dont l’aiguille sera déviée par les objets suffisamment gros ;
  • éviiter autant que possible de toucher directement avec les doigts qui portent d’infimes quantités de sels et de graisses, utiliser des gants ou un simple sac en plastique propre.

Les habitants de Draveil et des communes avoisinantes sont invités à rechercher ces pierres tombées du ciel (certaines ont brisé les tuiles de toits, mais elles peuvent également être tombées dans des gouttières, être dissimulées dans des herbes, sous des feuilles, etc).

Si vous trouvez l’une de ces pierres ou si vous avez été témoin de sa chute, merci de contacter le Muséum par mail à l’adresse valhuber@mnhn.fr ou par téléphone au 01 40 79 56 01.

VOIR AUSSI