Environnement

L’industrie du béton met en avant ses atouts environnementaux

Le Centre d’Études et de Recherches de l’Industrie du Béton (CERIB) a organisé, en synergie avec la Fédération de l’Industrie du Béton (FIB), et en collaboration avec les industriels régionaux des produits en béton,  une rencontre à la Fédération Française du Bâtiment (FFB) Rhône-Alpes, sur le thème : Construire ensemble pour un avenir en béton : la réponse des Smart Systèmes en Béton.

La mutation environnementale, technologique et numérique à l’œuvre dans le secteur de la construction est en marche avec les Smart Systèmes en Béton, les solutions d’avenir en béton préfabriqué. Les Smart Systèmes en Béton incarnent le nouveau programme de valorisation de l’Industrie du Béton et de l’intelligence embarquée dans chacun de ses systèmes, en termes d’économie des territoires, de préservation des ressources, d’optimisation des conceptions et de rationalisation de la production.

L’Industrie du Béton s’est mise en ordre de marche pour être au cœur des choix en matière de projets et d’investissements, pour démontrer sa capacité à relier les problématiques de logement, d’urbanisme, d’emploi, de gestion des déchets ou de circuits courts, à anticiper les grandes mutations écologique et numérique à l’œuvre dans le secteur de la construction.

Les atouts de la préfabrication béton permettent de construire plus, mieux et à coûts maitrisés, tout en respectant les enjeux environnementaux. L’Industrie du Béton se mobilise pour accompagner l’expérimentation E+C- au travers de son inscription dans l’économie circulaire et dans le principe de construction décarbonée. Elle se mobilise aussi pour concevoir et construire des ouvrages en anticipant leur déconstruction ou leur réaménagement au travers de l’utilisation du BIM.

Quatre experts engagés dans la transition écologique et numérique pour expliciter les enjeux de la future réglementation E+C- (Énergie positive & réduction Carbone) et la révolution numérique que représente le BIM (maquette numérique) pour tous ceux qui bâtissent les territoires durablement

Hakim Hamadou, Direction Auvergne-Rhône-Alpes de l’ADEME L’ADEME s’engage à accompagner l’expérimentation référentiel E+/C- avec le programme OBEC : Objectifs Bâtiments Energie Carbone a un double objectif : sensibiliser, informer et faire monter en compétence les acteurs de la filière sur le référentiel E+C-  et alimenter en données énergétiques, environnementales et économiques la base de donnée de l’observatoire E+/C- Le programme OBEC vise à réaliser dans plusieurs régions, dont la région Auvergne Rhône-Alpes une action d’animation de la filière, la réalisation d’une vingtaine d’évaluations énergétiques, environnementales et économiques de bâtiments neufs selon le référentiel E+/C-  et une assistance technique auprès des bureaux d’études pour la réalisation des calculs ACV. Des appels à projet seront  lancés dans chaque région par l’ADEME  pour sélectionner les projets de bâtiments neufs qui pourront être accompagnés financièrement et techniquement pour la réalisation des calculs d’évaluation énergétique, environnementale et économique au sens du référentiel E+ C-. Avec le bureau d’études Tribu, en Auvergne Rhône-Alpes, une phase de sensibilisation et de formation est en cours au premier semestre 2018. En parallèle, les analyses du cycle de vie sur le plan carbone seront commencées sur les vingt premières opérations qui seront sorties de terre. Ensuite, un colloque régional est prévu pour l’automne 2018, et un colloque de restitution finale au second semestre 2019.

Rolland Melet, fondateur et dirigeant de 360 Smart Connect La société en faisant intégrer des puces RFID dans le béton, offre aux acteurs de la construction la possibilité de donner une valeur ajoutée au matériau et d’y embarquer de l’intelligence. ” Durant la construction, le chef de chantier peut, via une plateforme en ligne, accéder à toutes les données du bâtiment, aux plans, aux éléments BIM… et en assurer la traçabilité. La phase gestion du patrimoine, correspondant au coût le plus important d’un ouvrage, pourra être facilitée par l’accès aux données grâce à l’intégration de ces puces intelligentes.”

Rémi Lannoy, responsable du Pôle Construction Numérique et BIM du CERIB L’utilisation rationnelle des solutions en béton préfabriqué sur les chantiers et la numérisation des flux logistiques constituent des vecteurs de progrès qualitatif et économique pour tous L’Industrie du Béton a été une des industries de la construction pionnières dans le domaine de la maquette numérique, avec la mise en place de la base de données numériques des produits et systèmes de l’Industrie du Béton. En phase de conception, son objectif est de faciliter l’intégration d’informations génériques utiles dans les objets numériques des maquettes projets (propriétés et exigences) et de permettre en phase réalisation de changer les données génériques par  les caractéristiques spécifiques des produits livrés par les industriels.

 

Le Centre d’Études et de Recherches de l’Industrie du Béton (CERIB) est un Centre Technique Industriel. Avec près de 170 collaborateurs ses équipements d’essais des produits et matériaux du BTP se déploient sur 15 000 m2 de laboratoires. Le Centre exerce son activité entre essais et évaluations, études et recherches, normalisation et certification, appui technique et transfert de connaissances, et dispose d’un centre de formation. Opérateur de recherche du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ses travaux de R&D éligibles peuvent bénéficier du Crédit d’Impôt Recherche. www.cerib.com

VOIR AUSSI