Mobilité

Lyon-Turin: l’accord franco-italien sur le financement débloquera l’aide de l’Europe

Cet accord de financement répond aux sollicitations pressantes de l’Union Européenne qui s’inquiétait de ne pas pouvoir débloquer sa contribution aux travaux préparatoires du projet, soit 400 M€ prévus jusqu’en 2013 sous réserve que l’ensemble des partenaires engagent 1,3 milliard d’euros de travaux. L’Europe attendait aussi que les missions de Lyon Turin Ferroviaire (LTF) soient élargies. L’Europe doit apporter en tout plus de 600 millions d’euros pour le financement du tunnel de base international.
Bernadette LACLAIS, première vice-président de la Région Rhone-Alpes réagit dans un communiqué : « Avec cette information indispensable et la lettre du 6 juillet 2011 de Nicolas SARKOZY dans laquelle il confirme le lancement de l’enquête d’utilité publique
avant fin 2011 pour les accès français de cette partie internationale, nous pouvons désormais prétendre aux financements européens au-delà de 2013.
»
A l’initiative de Jean-Jack QUEYRANNE, un point d’information et la question de la convention de financement seront inscrits à l’ordre du jour de la prochaine Conférence des Exécutifs de Rhône-Alpes qui aura lieu le 10 novembre.

VOIR AUSSI