Énergie

Photovoltaïque: le Préfet de Rhône-Alpes veut y croire

Il y a un an une réunion aux allures de « grand messe » avait été organisée en Préfecture de Région par le préfet Jacques Gérault, pour présenter un ambitieux plan de développement d’une filière industrielle photovoltaïque. Il y a un an, des tarifs d’achat d’électricité par EDF les plus élevés aux monde ouvraient au marché des perspectives prometteuses. Les projets fleurissaient ici et là, et l’enjeu était, pour la France de s’appuyer sur cet élan pour enraciner une filière industrielle.

Un an après, l’heure est en partie au désenchantement. Ces douze derniers mois, rigueur budgétaire oblige, le gouvernement a modifié à la baisse des tarifs d’achat qui avaient un gros inconvénient. Ils avaient généré une bulle spéculative de la part d’investisseurs qui préféraient se fournir en panneaux chinois, voire en panneaux de marques allemandes fabriqués en Chine.

Le tarif d’achat imposés à EDF, répercutés sur le consommateur français, servaient en alimenter des entreprises étrangères, à creuser un déficit commercial français déjà mal en point. Le gouvernement a décidé de donner plusieurs coups de rabot aux tarifs pour mettre fin à cet effet d’aubaine. Le secteur du photovoltaïque a serré les dents, justifié une baisse régulière et maitrisée des tarifs, applaudi à la disparition des brebis galeuses.

Trouver un équilibre

Il reste à retrouver un équilibre sain pour le marché, et à voir comment le photovoltaïque peut être une énergie renouvelable économiquement justifiée qui dynamise un vrai développement industriel en France. En effet, Photowatt, longtemps seul producteurs français, installé à Bourgoin Jallieu, est à la peine, et ne parvient pas à trouver la voie de son développement.

Ce mardi après midi, un panorama sera dressé par la DREAL, par INES Education, par le Directeur de CERTISOLIS , plate forme chargée de certifier des panneaux solaires. Les critères à respecter par les projets pour permettre critères leur financement Seront présentés par Michel Vial – OSEO / et par Pascal Alexis – ALEXIS assurances. Les forces de la filière française et les défis par filière technologique seront présentées par Jean-Pierre Chardon, Président de TENERRDIS et par Jean-Pierre Joly, Directeur général de l’INES (Institut National de l’Energie Solaire). Une présentation permettra à des entreprises régionales (SUNLAND 21, GREENERCOS, SCREEN SOLAR, MICEL FILMS, PV ALLIANCE) de faire le point sur leurs projets.

michel.deprost@enviscope.com

 

VOIR AUSSI